Actions sur le document

Les conseils lecture de février

Des petits coeurs et des masques ont envahis la bibliothèque... C'est le mois de février, la Saint Valentin , le Carnaval !

Et vos bibliothécaires adorés vous ont dénichés quelques pépites dans nos rayons.

"Les turbans de Venise" de Nedim Gürsel

Kâmil Uzman, un vieux professeur d’art séjourne à Venise afin d'étudier les liens culturels entre Venise et Istanbul, ainsi que la présence ottomane à cette époque dans la cité des Doges.

Il s’intéresse aux frères Bellini et à tout ce qui les opposent. Le point de départ de son enquête est Gentile Bellini, parti de Venise pour Constantinople lors de l’accord de paix entre la République de Venise (site tiers, nouvelle fenêtre) et l'Empire ottoman (site tiers, nouvelle fenêtre), pour peindre le tableau du sultan Mehmed II. Quand il revient à Venise, il va peindre de grandes toiles composées de nombreux personnages dans lesquelles on va retrouver des « enturbannés ».En la personne d’une jeune bibliothécaire, le vieux professeur trouvera à Venise sa « Madone » figure idéale au regard énigmatique, comme celle qu’aimait peindre Giovanni Bellini, le frère détesté et génial de Gentile. Mais blessé par son indifférence, il noiera son chagrin dans les plaisirs de toutes sortes, jusqu’à un point de non-retour.

C’est un très beau roman historique sur la peinture de la Renaissance à Venise, sur les relations de Venise avec l’Orient, sur la rivalité entre deux frères.

L’auteur nous transporte d’une culture à l’autre, d’une ville à l’autre, du passé au présent.

J’espère que ce roman vous donnera envie de vous promener dans les musées et de découvrir les œuvres des Bellini.

A savoir que vous ne regarderez plus les tableaux vénitiens de la même manière…Vous vous amuserez à y repérer les « Turbans de Venise » !

"3000 façons de dire je t'aime" de Marie Aude Murail

Marie-Aude Murail est une virtuose dont le talent est de faire battre le cœur de ses lecteurs, sans mièvrerie et, au contraire, avec une immense dérision désopilante, sans nulle pareille !

Ses romans sont d’une intensité comparable à la vie adolescente : ils pulsent d’émotions, de doutes intérieurs, d’expériences qui font grandir. On se laisse entraîner dans le courant de leur lecture-fleuve et à la fin, comme au théâtre, on voudrait tout simplement applaudir ! L’amour du théâtre, c’est ce dont il est question ici, dans « 3000 façons de dire je t’aime ». Il met en scène un trio, Chloé, Bastien et Neville, partagés dans une histoire de sentiments amicaux-amoureux délicate et liés autour de cette passion exigeante qui va les révéler à eux-mêmes et leur apporter la confiance qu’ils n’ont jamais eue. On ressort de ce bouquin avec une furieuse envie d’assister à des spectacles, de se pencher sur les textes classiques -qui apparaissent en échos aux sentiments des personnages- et même de monter sur les planches !

"Les plaisirs au Moyen-âge" de Jean Verdon

Derrière les nombreux clichés hérités du Siècle des Lumières au sujet du Moyen Age, ce travail de recherches et d’études de Jean Verdon retrace et recadre tout ce que nous pensions de cette période loin d’être « moyenne ». L’amour, la sexualité, la nourriture, le sport, la musique, les arts… le Moyen Age n’était pas exempt de sources de plaisir et les interdits de l’Église n’avaient que peu d’influence sur la vie quotidienne, peu importe l’origine sociale.

Cet ouvrage fait la part belle aux différentes sexualités et à l’Amour et il est toujours très intéressant de découvrir ce que vivaient nos lointains aïeux. Les recherches de Jean Verdon n’ont de cesse de casser les préjugés qui nous ont été inculqués à l’école depuis tant d’années. Ce livre s’adresse, dès lors, à tous les curieux de l’Histoire en renouvelant l’image que nous avions du Moyen Age.